#Synchro

¡Vamos! Le Team Mexico est de retour!


Image

La dernière fois que Merging Edge du Mexique avait pris part aux championnats du monde seniors, c'était en 2016. (Crédits: Jura Synchro)

La première fois que le monde a découvert le Team Merging Edge, c'était en 2013 lors des Championnats du monde de patinage synchronisé aux États-Unis.

Entre leurs premiers Mondiaux en 2013 et leur dernière participation en 2016, l'équipe s'était nettement améliorée. Mais malheureusement, nous n'avons plus revu l'équipe par la suite.

Aujourd'hui, nous vous proposons d'entrer dans leur histoire, ce qui s'est passé avec l'équipe après les Mondiaux de 2016 et à quoi ressemblera leur avenir depuis l'annonce de leur retour!


Image
Avant de devenir coach synchro, Ana Cecilia Cantu Felix a effectué une carrière en tant que patineuse artistique. Elle a été quatre fois championne nationale au Mexique.

Une première impulsion pour les JO 2022
L'équipe Merging Edge a débuté en 2012-2013 grâce à l'ancienne patineuse en simple et compétitrice internationale Ana C. Cantu Felix.

Au départ, Ana patinait dans l'équipe et, en même temps, l'entraînait. Elle chorégraphiait les programmes, était la team leader et aussi la manager... Elle gérer le tout! Elle avait à coeur de créer une équipe de patinage synchronisé au Mexique.

Avec l'annonce d'une éventuelle inclusion du patinage synchronisé aux Jeux Olympiques de 2022, la motivation de fonder une équipe était encore devenue plus forte qu'auparavant. Ana et sa sœur ont commencé à recruter des (anciens) patineurs en simple les convainquant de les rejoindre dans ce projet. Sans aucune expérience ni en tant que patineuse synchro, ni comme coach synchro, Ana a commencé à élaborer les programmes et a appris les bases de la discipline.


En 2013, alors que le Merging Edge était déjà sur la liste des équipes engagées pour les Championnats du monde à Boston, aucun juge ou officiel n'avait pu jeter un oeil à leurs programmes. À peine trois semaines avant les Mondiaux, Ana et son équipe ont finalement reçu l'aide de Donna Mitchell des États-Unis.

Après de gros changements dans les deux programmes, l'équipe était prête à faire ses débuts devant un public très enthousiaste aux États-Unis. S'améliorant d'année en année, l'équipe a représenté le Mexique à tous les championnats du monde jusqu'à leur dernier programme libre à Budapest en 2016.

Trois doubles axels!
Et nul doute que l'équipe a marqué les esprits puisque, pendant le programme libre, les Mexicains avaient surpris les juges et le public avec trois doubles axels réalisés dans l'élément créatif.

"C'est en fait une histoire amusante", a lâché Ana. "Au début, nous avions prévu de faire deux doubles lutz et une double boucle. Mais l'une des filles ne se sentait pas à 100% pour son double boucle à ce moment-là, nous devions donc changer.

Les doubles axels n'ont été ajoutés à l'élément créatif que lors de la pratique officielle. À quelques heures de la performance, Donna Mitchell a décidé de changer et de mettre des doubles axels. "Je n'avais plus sauté, ni effectué un double axel depuis 2012, mais Donna m'a juste dit de le faire", se rappelle Ana.


Image
Le programme libre de 2016 présenté aux Mondiaux de Budapest avec les trois double axels a assurément marqué les fans! (Credits: Jura Synchro)

Chaque fois après les Mondiaux, les patineurs rentraient déterminés à s'améliorer et à travailler encore plus fort. Mais au début de la saison 2015-2016, certains patineurs savaient déjà que Budapest serait la dernière compétition pour l'équipe Merging Edge.

Pour l'équipe, il était en effet difficile de trouver au moins 16 patineurs du même niveau de patinage pour former une équipe senior. Après plusieurs années de lutte, l'équipe a finalement décidé de faire une pause.

En raison du manque de compétition au Mexique, l'équipe devait de plus se rendre aux États-Unis ou au Canada pour concourir. Cela a également compliqué la promotion du sport et la visibilité de l'équipe.

"Lorsque Team Merging Edge aura la possibilité de participer à une compétition ou même à des programmes de gala au Mexique, il sera peut-être plus facile d'intéresser les patineurs à rejoindre le beau monde du patinage synchronisé", a déclaré Ana. "Malheureusement, il n'y a pour le moment pas de juges synchro au Mexique, ce qui rend encore l'organisation d'une compétition très compliquée."

Ne renonçant pas à son amour pour le patinage synchronisé, Ana s'est tenue au courant des règles et règlements chaque saison et a participé à plusieurs camps Nexxice pour rester au courant du sport.

"En novembre/décembre 2020, certains anciens membres ont relancé l'équipe en essayant de trouver de nouveaux patineurs."

Bien sûr, le Mexique subit également la pandémie de Covid-19. Par chance, l'équipe est autorisée à s'entraîner ensemble hors glace et commencera très bientôt sur la glace.

En ce moment, la nouvelle équipe Merging Edge compte 19 patineurs. Les plus jeunes athlètes ont 14 ans, mais la plupart des patineurs sont âgés de 20 ans ou plus.

Puisque certains patineurs n'ont pas encore l'âge pour le niveau senior ISU et avec la pandémie, l'équipe s'est inscrite pour le moment en tant qu'équipe Mixed Age et participera au Global Synchro Showcase baptisé "From Darkness to Light" mis sur pied par l'organisation OneTeamMVMT.

Ana: "Les objectifs de l'équipe à court terme sont d'abord de tomber amoureux du sport et de découvrir à quel point il est amusant de partager sa passion du patinage avec des coéquipiers."

À long terme, l'avenir du Team Merging Edge est radieux selon la coach, notamment sutie à l'annonce de la nouvelle catégorie "Elite 12" par l'ISU fin février. "Chaque saison, nous essayons d'avoir suffisamment de patineurs pour former une équipe. En venant d'une petite nation comme le Mexique, avoir au moins 16 patineurs est difficile, et encore plus de trouver 16 patineurs du même niveau. Elite 12 facilitera la participation de pays comme le Mexique aux championnats du monde. Et si réduire le nombre de patineurs à 12 aidera le patinage synchronisé à le faire entrer aux Jeux olympiques, alors il faut assurément essayer", a ajouté Ana.

"Mais pour l'instant, l'objectif est de reprendre, de patiner un peu mieux à chaque fois que nous sommes ensemble sur la glace et bien sûr de s'amuser."

Dans quelques jours...
Ne manquez pas l'interview de Ana Cecilia Cantu! La coach mexicaine sera l'invitée de la rubrique "Visage de Synchro"!

À découvrir prochainement!