#Synchro

Team Ladybirds (ITA): "Cette pandémie ne nous arrêtera pas!"


Image

La sécurité avant tout... avec style! (Credits: Cristina Pastorelli, Team Ladybirds Head Coach)

Le 9 mars 2020, les patinoires fermaient en Italie à cause du Covid-19 pour limiter la propagation du virus et ainsi protéger la santé de la population. Qu'en est-il de l'évolution de la situation de la Team Ladybirds à Milan?

Après avoir été contraints d'arrêter les entraînements sur glace de mars à fin mai en raison de l'épidémie de COVID-19, les coachs ont utilisé l'application "Zoom" qui leur permettaient d'organiser des visioconférences. Ainsi pendant trois mois, les patineurs pouvaient continuer à s'entraîner ensemble virtuellement, en suivant des cours de danse, de préparation physique mais aussi de mental.

L'équipe Ladybirds a recommencé à s'entraîner sur la glace en juin, se concentrant sur les habiletés de patinage pour se préparer à la prochaine saison 2020/2021. Pour s'assurer que le Covid ne se propage pas aux entraînements, tous les athlètes et entraîneurs devaient présenter un test négatif au virus avant de retourner sur la glace.


Lors des entraînements, les règles étaient assez simples et de bon sens: porter un masque autant que possible, éviter tout contact étroit avec les autres et se laver les mains. Les premiers mois d'entraînement ont été difficiles pour les athlètes, ne pouvant pas se tenir et patiner ensemble comme ils le faisaient par le passé. Mais même les plus jeunes ont montré un grand amour pour le sport, en présentant un sens aigu des responsabilités dans le respect des règles et étant simplement heureux de pouvoir s'entraîner avec leurs coéquipiers.

Après l'été, le monde pensait que le virus était maîtrisé
Image
Team Ladybirds Basic Novice (Credits: Cristina Pastorelli, Head Coach Team Ladybirds)

À partir du mois d'octobre, les équipes ont été autorisées à s'entraîner normalement ensemble. La Team Ladybirds a fait l'acquisition de tests rapides et un médecin suit désormais toujours les patineurs.

Les athlètes doivent garder les masques FFP-2 en permanence, sauf pour l'échauffement, l'entraînement hors glace et bien sûr sur la glace, tandis que les entraîneurs doivent les porter en permanence. Il y a une station de désinfection pour les mains à l'entrée de la patinoire et dans chaque coin. Le contrôle de la température est obligatoire avant d'entrer dans la patinoire. Les vestiaires ne peuvent pas être utilisés pour des raisons de sécurité. Les athlètes doivent être aussi prêts que possible lorsqu'ils arrivent à la patinoire pour s'entraîner.

La résilience et la passion sont les clés
Image
Team Ladybirds Junior A (Credits: Cristina Pastorelli, Head Coach Team Ladybirds)

Même avec l'incertitude due au COVID-19, cette année, les Ladybirds pourront présenter des équipes dans sept catégories à savoir: Juvenile, Basic Novice, Advanced Novice, Junior A, Junior B, Adult et Masters.

L'équipe Junior A est une nouvelle formation composée de jeunes athlètes prêts à travailler dur pour atteindre les plus hauts niveaux de cette catégorie.

Tous les athlètes se sont concentrés sur l'amélioration de leurs compétences de patinage, sur leur interprétation et leur musicalité sous la direction de l'entraîneur-chef Cristina Pastorelli. Pendant la saison, à l'exception de l'entraînement sur glace (quatre fois par semaine), cette équipe junior fait du ballet, de la chorégraphie, de la préparation physique et mentale.

L'objectif principal de cette nouvelle équipe est le championnat national prévu fin février en espérant qu'il n'y aura pas de rebondissements dus à Covid.

Comme les filles sont très passionnées par le sport, toutes ont partagé leur motivation sur la page Instagram de Ladybirds Team pour aider les autres équipes à rester positives pendant ces moments difficiles.

Les sept équipes continuent de travailler sur les programmes de cette saison avec un accent particulier sur le perfectionnement et le développement qui est devenu une priorité pour les plus de 70 patineurs.

Focus sur les compétitions: "Qu'elles soient réelles ou virtuelles, nous sommes prêts"
Image
Team Ladybirds Basic Novice - bloc pivotant (Credits: Cristina Pastorelli, Team Ladybirds Head Coach)

Comme les bilans de santé sont effectués régulièrement, les équipes Ladybirds Basic and Advanced Novice ont pu s'entraîner au mieux pour se préparer aux compétitions à venir.

Les événements virtuels sont toujours d'actualité pour de nombreux patineurs à travers le monde, mais les athlètes italiens sont d'accord avec le président du comité technique de l'ISU Philippe Maitrot: "Si cela doit être virtuel, alors allons-y!".

La synchro est un sport magnifique, malheureusement pas aussi connu que nous le souhaiterions, et même si l'atmosphère de la vraie compétition est différente cette année, ces événements virtuels peuvent être un moyen d'aider à répandre notre présence et notre passion dans le monde.

Les athlètes sont ravis de tenter ces nouvelles expériences et prêts à donner le meilleur d'eux-mêmes pour montrer tout le travail effectué durant cette année difficile.


Si vous 💙 Jura Synchro, soutenez-nous en laissant un pourboire 😉!

Soutenez Jura Synchro sur Tipeee
Un peu d'aide de la technologie et de la créativité
Image
Team Ladybirds Advanced Novice (Credits: Cristina Pastorelli, Team Ladybirds Head Coach)

Tout pendant que la pandémie se propage, aucun public n'est autorisé pendant les entraînements, les compétitions ou même les shows, alors l'entraîneur-chef a organisé un système à distance pour les parents et amis qui peuvent ainsi regarder et applaudir les équipes depuis chez eux.

Même si ce n'est pas la même chose que d'avoir un soutien de fans sur place, les filles sont heureuses de montrer le résultat de leur travail acharné aux personnes qui les soutiennent en permanence.