News

Italie: un retour progressif à l’entraînement après plus de deux mois de crise


Image

Les champions seniors d’Italie Hot Shivers ont recommencé à patiner. (Crédits : Paolo Preziati - 2020)

La vie reprend peu à peu en Italie, l'un des pays les plus touchés par le coronavirus ces derniers mois. Depuis la semaine dernière, certaines équipes de synchro ont été autorisées à reprendre l'entraînement sur glace avec des règles strictes, tandis que d'autres régions devront attendre.

Depuis quelques jours, des équipes italiennes de patinage synchronisé sont de retour sur la glace. "Nous avons recommencé à nous entraîner dès le jeudi 21 mai. C'était merveilleux de patiner après une si longue pause! Nous avons eu un peu peur au début, mais ensuite, quand nous avons pris connaissance des mesures de sécurité, nous avons été plus détendus", explique Arianna Bonora, l'une des capitaines de l'équipe Hot Shivers avec Claudia Preziati.

10 patineurs maximum en même temps

Les Hot Shivers sont restés chez eux jusqu'au 18 mai en accord  avec les décisions du gouvernement italien. "Nous nous entraînions chaque jour pour maintenir notre structure musculaire", ajoute Arianna.

Maintenant, l'équipe Hot Shivers Senior s'entraîne trois jours par semaine en petits groupes de 10 patineurs à la fois. Les athlètes doivent également maintenir une distance minimale de 2 mètres sur la glace et ne sont pas autorisés à se tenir pour le moment. "Nous faisons des exercices techniques individuels", explique Arianna.

Les Hot Shivers Seniors n'ont pas encore commencé à travailler sur leurs nouveaux programmes. "Nous verrons, en fonction de la situation, comment cela évoluera", explique l'équipe.

Attendre jusqu'en juin
Le moment où les patineurs pourront à nouveau glisser sur la glace approche également pour les Shining Blades de Milan. "Nous sommes censés retourner sur la glace dans une semaine en raison de certains contrôles médicaux. Pendant ce temps, nous maintenons l'entraînement physique et le ballet en ligne", explique Letizia Roverelli, une patineuse de l'équipe. Les athlètes devront en effet préciser au préalable s'ils ont contracté le virus ou s'ils ont été en contact avec.

"Au début, nous étions un peu désorientés car cette situation était nouvelle pour tout le monde, nous avons commencé à faire des exercices à la maison par nous-mêmes, puis nos entraîneurs ont travaillé pour nous les préparer en ligne. Replanifier un entraînement hebdomadaire hors glace et voir tous nos coéquipiers et les entraîneurs ont apporté une certaine normalité dans nos vies", poursuit Letizia. 

Pourquoi les Shining Blades doivent-ils encore attendre quelques jours? "Pour le moment, seules les équipes nationales qui ont un ticket pour les championnats du monde sont autorisées à commencer plus tôt; puisque nous sommes la troisième équipe nationale, nous devons attendre une semaine de plus, donc jusqu'en juin." 


D'autres devront encore attendre
Tout le monde n'a pas la chance de faire son retour sur la glace.

Le Team Ice on Fire de Trente espère pouvoir reprendre la direction de la patinoire dans trois semaines à Andalo, "une petite ville située dans les montagnes". Leur propre patinoire a en effet été fermée plus tôt cette année en raison de la pandémie.

"L'urgence sanitaire a fortement touché notre pays et notre région. Mais nous n'avons pas abandonné! Au cours des 2 ou 3 derniers mois, nous avons organisé de nombreuses activités pour continuer à nous entraîner et à garder notre équipe unie, même dans une période aussi difficile!" dit Caterina, une patineuse de l'équipe. En effet, cette année aurait été la première participation de l'équipe aux Championnats du monde de Lake Placid (deux équipes italiennes peuvent désormais être représentées aux Mondiaux).

Après les leçons de ballet, les danses latino-américaines, le pilates, les exercices physiques et le stretching chaque semaine, le Team Ice on Fire a hâte d'être enfin de retour sur la glace. "Cela nous manque vraiment et nous ne sommes jamais restés aussi longtemps sans entraînements. Mais nous pensons que cette situation nous a également aidés à analyser les choses que nous devons encore améliorer, cela nous a aussi donné encore plus d'énergie pour commencer la saison!"

L'équipe Ice on Fire reste donc positive, les patins sont prêts.