Magazine

Ces patineurs synchro ont trouvé le moyen de rester connectés


Image

Les patineurs de l’équipe Crystallice de Belgique restent en contact et continuent de s'entraîner ensemble... virtuellement.

En cette période très particulière, les équipes de synchro partout dans le monde tentent de trouver de nouvelles alternatives pour continuer de s'entraîner ensemble. En Belgique, les patineurs du Team Crystallice (Mixed Age) à Gand ne manquent pas d'idées!

Dès l'annonce du "lockdown" lié au coronavirus, Mireille Mostaert, l'entraîneure en chef de l'équipe Crystallice et de quatre autres équipes de synchro (Juvénile, Novice Basic, Junior D2 et Adulte) à Gand et son assistant Maxime Hanssens, ont aussitôt commencé à réfléchir à la façon de maintenir leurs patineurs actifs .

«Nous avons créé une plateforme pour nos équipes en utilisant Microsoft Teams. Cela permet de partager des séances d'entraînement, des photos, lancer des défis, faire des blagues, etc», explique Mireille Mostaert qui peut organiser des appels vidéo avec une seule équipe ou avec toutes ses équipes en même temps.

Diversifier les sessions hors glace

«Nous alternons entre des séances de yoga, de danse, de souplesse, de force, d'agilité, des entraînements cardio, des entraînements plus techniques et des jeux. Par ailleurs, nous profitons également de ce temps pour leur apprendre 'comment se maquiller et se coiffer pendant les compétitions'», poursuit Mireille.

«Chaque semaine, nous cherchons de nouvelles idées et sommes reconnaissants lorsque nous obtenons de l'aide de Jura Synchro. Nous avons déjà expérimenté les cours de yoga et de fitness de Tiina et nous avons été vraiment satisfaits. Certains de nos patineurs ont également participé au camp en ligne OTM, qui est une merveilleuse initiative pour les patineurs et les entraîneurs.» 


Image


Ce que de nombreux experts répètent continuellement pendant cette période: la clé du succès, c'est de maintenir le contact, rester connecté aux autres, à son équipe de synchro. Et ça, Mireille Mostaert l'a bien compris.

«Comme nous utilisons simultanément Microsoft Teams, nous pouvons être ensemble, nous motiver et nous entraider. Nous avons constaté que les patineurs ont besoin de garder des contacts sociaux entre eux et ils ont envie de rester actifs ensemble. Généralement, après l'entraînement, nous prenons aussi un peu de temps pour parler de toutes sortes de choses, par exemple de la situation liée au corona et comment ils y font face.»

Coronavirus: l'occasion de se concentrer sur de nouveaux aspects de l'entraînement

«Souvent pendant la saison, nous n'avons pas beaucoup de temps pour se concentrer sur des aspects tels que la force, la flexibilité, l'endurance, la coordination ou encore la vitesse de nos athlètes», note Mireille Mostaert. Les sessions en ligne sur Microsoft Teams aident donc les entraîneurs à suivre l'évolution des patineurs d'une autre manière. Le seul problème est que le logiciel ne permet de voir que 4 patineurs en même temps, souligne-t-elle.


Image
L’équipe Crystallice participe à des compétitions nationales et internationales.

Même si tout cela n'est pas toujours facile à gérer, Mireille Mostaert reste positive. «Cette situation nous oblige à être créatifs, à réfléchir ensemble, à chercher des alternatives et cela nous rendra plus forts à la fin. Aussi quand vous n'avez pas de glace, en tant que coach, vous pouvez être productif et avancer dans beaucoup de choses.»

Mais le plus grand souhait de cette entraîneure est de pouvoir vivre une saison normale l'hiver prochain. En effet, elle fait également partie de l'équipe de coaches du Team Phoenix (ISU Senior). Cette équipe aurait en effet dû se rendre à Lake Placid pour représenter la Belgique aux Mondiaux début avril. 

Nouvelle saison, nouveaux objectifs 

L'an dernier, le Team Crystallice était composée de 18 patineurs. Ils patinaient sur la musique du film "Mount Everest". «On peut dire que ce fut une véritable "montagne" pour nous cette saison car ce programme s'est complètement transformé au cours de la saison. Il nous a fallu un certain temps avant que nous soyons entièrement satisfaits du résultat. Et au moment où nous avons atteint notre objectif, la saison a été brutalement interrompue par le coronavirus», regrette Mireille. 


Pour cette équipe Mixed Age, l'objectif principal de la saison 2020-21 sera d'améliorer son score technique, son exécution, ses compétences en patinage, mais aussi de grandir en tant qu'équipe et de présenter un nouveau programme.

«Nous espérons que 2021 sera l'année où nous pourrons accueillir des équipes de différents pays lors de notre première compétition synchro appelée Ice Crystal Trophy (qui a été annulée comme toutes les autres événements)», fait savoir Mireille Mostaert.


Image
Team Crystallice de Gand (BEL) est l’équipe la plus expérimentée du club.

Vous êtes à la maison? Profitez en pour compléter le grand sondage 2020 de Jura Synchro (disponible en français) et vous repartirez peut-être avec un cadeau surprise!