Mondiaux

Deux équipes russes en tête après les programmes courts du championnat du monde junior


Image

Crystal Ice (RUS) est en tête de la compétition avec 79,44 points. /Credits: Ville Vairinen

Il y a eu du beau patinage à Neuchâtel vendredi après-midi. 23 équipes venues de Russie, du Canada, des Etats-Unis, de toute l’Europe mais aussi d’Australie ont patiné leur programme court lors de cette première journée de compétition.


Après une cérémonie d’ouverture jeudi soir, suivie du tirage au sort, les patineuses se sont levées tôt vendredi matin pour prendre part aux entrainements officiels, dès 7h30, et ensuite à la compétition.

Ce sont les Italiennes Hot Shivers qui ont ouvert la danse avec un mambo italien. Un programme propre et sans erreur, exécuté avec grâce a su séduire les juges afin de commencer cette compétition en beauté (46,82 pts). Ce fut ensuite aux Australiennes Iceskateers Elite d’entrer sur glace. Elles ont patiné sur la chanson « Hit the road Jack » avec beaucoup d’énergie. Le plaisir qu’elles avaient à exécuter ce programme s’est ressenti dans toute la patinoire (35,09 pts). La toute jeune équipe des Golden Roses, venue tout droit de Turquie a présenté un programme émouvant sur les notes de Lindsay Stirling (28.11 pts).

Le public s’est ensuite réveillé à l’arrivée de la 4ème équipe, les Dream Edges de Finlande. Les supporters finlandais, comme à leur habitude étaient en furie ! Malgré une petite chute au début du programme, tout le public n’a pu qu’être ébahi par autant de précision, de vitesse et par l’interprétation des patineuses, qui ont réussi à donner les frissons à plus d’un spectateur (75,71 pts). La toute dernière équipe a patiner dans ce groupe n’était autre que le Team Magic de Budapest, en Hongrie. Cette toute jeune équipe, qui participe à ses premiers championnats du monde, a exécuté un programme jazzy. Malgré une petite chute dans le No Hold, la joie d’être sur glace était bien présente et se voyait sur leurs visages (32,82 pts)!


Image
Dream Edges, le champion finlandais, pointe à la 4ème place provisoire. /Credits : Ville Vairinen


« Ooh la la », le titre du programme des Croates Zagreb Snowflakes, a mis l’ambiance dans la patinoire neuchâteloise après une petite pause pour refaire la glace. L’équipe a présenté un programme très propre (35,70 pts). Les Starlights, deuxième équipe des Etats Unis, ont réussi à transmettre beaucoup d’émotion en patinant sur la musique de Sia : Bird Set Free. Exécuté avec beaucoup de vitesse et de précision, c’est l’élément des pirouettes synchronisés qui ont le plus plu au public (70,83 pts)! L’équipe madrilène Mirum a quant à elle choisi d’interpréter la chanson « We found Love », et l’a fait avec brio (33,63 pts).

La première équipe suédoise de la journée a ensuite mis le feu à la patinoire du littoral. Sur des rythmes latinos, le Team Seaside a patiné un programme propre, avec beaucoup d’énergie (46,14 pts). S’en est ensuite suivi un programme très original réalisé par le Team Illuminettes des Pays-Bas. Les 17 filles et 3 garçons se produisaient sur le thème : « cher futur mari ». La moitié de l’équipe en fille et l’autre en homme : une prestation théâtrale réussie (33,74 pts). Pour l’équipe suivante, l’ambiance n’était pas du tout la même. Sombre, théâtrale, mystérieuse, mais surtout très propre sont les mots qui pourraient résumer la prestation de l’équipe polonaise Ice Fire (38,40 pts).

Le Team Jeanne D’Arc, entraînée par Anne-Sophie Druet, est ensuite entrée sur glace pour présenter son programme sur le thème des Tambours japonais. Leurs costumes de Samouraïs collaient complètement à leur chorégraphie : des gestes rapides et sûrs, le tout réalisé très proprement, malgré une petite chute dans le No Hold (49,50 pts). La première équipe canadienne à entrer en compétition, les Nexxice, qui patinait sur la musique rock « are you going to be my girl » a évité de peu la catastrophe ! Après un beau début, une patineuse est tombée dans le bloc pivot, entraînant deux de ses coéquipières dans sa chute (60,30 pts). Ce fut ensuite au tour des Cool Dreams d’entrer en lice. L’équipe suisse, qui patinait à la maison devant son public a exécuté son programme avec beaucoup d’aisance et sûreté. L’équipe, qui annonçait sur sa page Instagram sa joie d’avoir passé les 50 points lors du programme court « Tribal » il y a deux semaines aux championnats suisses a encore amélioré son score (52,33 pts). Une belle harmonie, certainement dû à l’expérience des patineurs de cette équipe s’est ressentie dans le public.

Le Team Darlings, venue de République Tchèque, ont, eux aussi, patiné un programme puissant sur la chanson « Natural » de Imagine Dragons (46,83 pts). Le Team Berlin d’Allemagne avait choisi une musique électro swing pour cette saison, avec une chorégraphie très girly qui a été très bien exécutée (45,57 pts). Ce fut ensuite aux Anglais Icicles de Nottingham de nous présenter un programme sur le thème de Disney. Leur robe faisait notamment un clin d’œil à Mickey Mouse (37,72 pts).


Image
Les Suisses Cool Dreams ont réalisé un très bon programme dans leur pays. /Credits: Ville Vairinen


Et puis le niveau est tout de suite monté d’un cran avec l’arrivée des Crystal Ice de Russie. De belles carres, de nombreux gestes ainsi que des éléments très nets, comme par exemple les pirouettes synchronisées, résument la prestation des patineuses moscovites, qui avaient décroché le bronze aux championnats du monde 2018 (79,44 pts). Le programme très compliqué mais également très propre des Skyliners des Etats-Unis a également fait belle impression auprès des juges et du public (75,79 pts). Puis, le Team Fintastic, a patiné son programme sur le thème « la malédiction des cavaliers fantômes » avec beaucoup d’énergie et de puissance. Malgré deux chutes, cette équipe n’a rien à envier à ses grandes sœurs de Rockettes, tellement elles ont su hypnotiser le public (69,39 pts)!

Les Canadiennes des Suprêmes ont elles aussi interprété leur programme à merveille. Sur la musique « I Feel Good », elles ont su réaliser une excellente chorégraphie et d’excellents éléments, notamment le pivot block, qui semblait extrêmement simple vu de l’extérieur. Elles ont tout de même eu une petite chute dans l’élément twizzle, ce qui leur a fait perdre quelques points (63,50 pts). Ce fut ensuite aux championnes du monde en titre, les Junost de Russie, d’entrer sur glace afin de présenter leur flamenco. Comme les Canadiennes précédemment, elles n’ont pas échappé à une chute dans le twizzle élément, mais cela n’a pas eu de conséquence sur la propreté et la netteté de la suite de leur programme (76,46 pts). La dernière équipe à concourir n’était autre que le Team Spirit de Suède. Équipe habituée des championnats du monde, elle a réalisé une performance originale sur le thème de la machine à vapeur. Une chorégraphie mécanique les a accompagnée tout au long de cette belle performance (54,48 pts).


Image
Skyliners (USA) restent provisoirement sur le podium mondial. /Credits: Ville Vairinen


En résumé, malgré plusieurs chutes parmi les meilleures équipes (certainement causées par le stress), toutes les équipes ont donné le meilleur d’elles-mêmes et ont montré que même en catégorie Junior, le niveau peut être très, très élevé.

Les écarts de points entre les équipes étant très faibles, tout peut encore changer samedi lors des programmes libres. On se réjouit !


Résultats - TOP 3

ISU World Junior Synchronized Skating Championships 2019
Neuchâtel (SUI)
MAR 15, 2019 - MAR 16, 2019

Junior
TEAM Score
1Junost (RUS)200.74
2Crystal Ice (RUS)199.99
3Skyliners (USA)193.42