Magazine

Pascal Denis, coach des Suprêmes: "Je crois que je ne réalise pas encore à 100%"


Image

Pascal Denis, accompagné d'Amélie Brochu. Les deux coachs des Suprêmes seniors dans les gradins du FirstOntario Center d'Hamilton après la compétition. (Credits: Amélie De Tomi - 2022)

Les Suprêmes Seniors sont les champions du monde 2022 de patinage synchronisé. Représentant le Canada, l'équipe a remporté sa toute première médaille d'or. Pascal Denis, l'un des entraîneurs de l'équipe, revient sur cette victoire.


Les Suprêmes, championnes du monde 2022. En tant que coach, comment vous sentez-vous?

Pascal Denis: Je crois que je ne réalise pas encore à 100% (rires). Bien sûr, ce n'est pas une surprise dans le sens où ce qu'elles ont présenté ce week-end est fidèle à ce qu'elles font à l'entraînement. Et elles ont été portées par la foule. Il y avait une énergie en plus. 

C'était seulement la 2ème compétition de l'équipe cette saison... 

Oui! C'est pour cela que c'était difficile de se situer et de faire des prédictions. En plus, nous n'avions que des scores nationaux.

Qu'avez-vous dit à l'équipe après le programme libre?

Je leur ai demandé si elles avaient eu du plaisir sur la glace. C'est ça dont elles se rappelleront toute leur vie. La médaille, c'est tellement mérité, mais c'est finalement qu'un plus... OK, c'est un gros plus (rires)


Image
Les Suprêmes - Programme libre (Crédits: Sean McKinnon - 2022)

Voici dix ans que vous avez repris Les Suprêmes seniors avec Marilyn Langlois et Amélie Brochu. C'est une belle récompense! 

Absolument! On s'est toujours dit que ça arriverait un jour, mais on ne savait pas quand. Chaque personne qui a fait partie du chemin des Suprêmes y est pour quelque chose. Cette victoire c'est grâce à chacune et chacun car tout le monde, engagé de près ou de loin, a permis d'améliorer l'équipe. Beaucoup d'anciens patineurs étaient présents dans les gradins ce week-end à Hamilton. Tous ont participé au succès de l'équipe.


Image
Les Suprêmes - Programme court (Crédits: Sean McKinnon - 2022)

Laurie Désilets est la capitaine des Suprêmes depuis neuf ans. Elle a un parcours extraordinaire et fait plein de sacrifices. Elle a apporté beaucoup à l'équipe en stabilité, en calme, en motivation et en persévérance. Elle a su montrer le chemin et c'est une grosse partie du succès aussi. 

Une médaille d'or... ça va changer quelque chose pour l'équipe, le club, le Québec?

J'espère que cela motivera les jeunes patineurs canadiens à s'embarquer dans la synchro. Avec la pandémie, la discipline a forcément eu un peu moins d'intérêt car c'est un sport d'équipe et ça a été plus compliqué avec les restrictions. Mais je souhaite vraiment que cela incitera la relève à commencer. Cela sera, à coup sûr, un beau coup de boost pour la synchro au Canada. Une médaille d'or, ça fait rêver! 

L'histoire du drapeau
Ce week-end sur le podium, c'est un drapeau canadien un peu particulier qui a été brandi. Il s'agit du drapeau de 2003 qui avait vu Les Suprêmes remporter une médaille mondiale (en bronze) pour la première fois.

Ce drapeau a également une valeur sentimentale supplémentaire pour l'équipe puisque, il y a 19 ans, les coaches Marilyn Langlois et Amélie Brochu patinaient justement dans l'équipe à ce moment-là.



Résultats - TOP 3

ISU World Synchronized Skating Championships 2022
Hamilton (CAN)
APR 07, 2022 - APR 09, 2022

Senior
TEAM Score
1Les Suprêmes (CAN)236.31
2Marigold IceUnity (FIN)228.72
3Helsinki Rockettes (FIN)226.20