Magazine

Cette équipe est toute neuve et se fait déjà remarquer sur les réseaux sociaux


Image

L'équipe DIN a été fondée en juin 2020. "Depuis, nous sommes devenues inséparables", précise les patineuses.

Certaines de leur vidéos postées sur Instagram dépassent les 6'000 j'aimes. "C'est juste pour le plaisir", lance l'équipe DIN, une toute nouvelle équipe créée en Allemagne durant la pandémie.



Vous avez peut-être vu passer certains de leurs posts plein d'humour et de positivisme sur Instagram.

Ces vidéos créatives viennent de l'équipe DIN, une nouvelle équipe fondée en juin 2020 en Allemagne, plus précisément à Dinslaken in North Rhine-Westphalia, à l'ouest du pays.

"Notre mascotte est Ingo le flamant rose. C'est une histoire assez amusante, mais elle serait probablement trop longue à raconter dans cet article", rigolent les patineuses qui veulent partager avec tout le monde leur bonheur et leur passion pour le patinage synchro.

La coach principale de l'équipe DIN est Sabrina. "Elle est la meilleure entraîneure que vous puissiez imaginer. Amicale et serviable, mais aussi très stricte. Elle-même était patineuse synchro. Maintenant, elle aime partager sa passion avec nous, inspirer l'équipe avec ses grandes connaissances et son amour pour le sport," explique les athlètes.

Cette nouvelle équipe compte également un co-entraîneur, Alex. "Il est très drôle mais aussi aussi strict que Sabrina. Il ne manquerait jamais de voir une erreur. Et parce que toutes les bonnes choses vont par trois, nous avons aussi une préparatrice physique, Barbara. Aussi très drôle et gentille, sauf pendant son entraînement physique intensif. Elle nous torture toujours avec de nouveaux exercices, mais nous l'aimons pour ça aussi."



DIN est une forme abrégée de leur ville natale Dinslaken. "Nous sommes amoureuses de notre ville et aimerions la représenter lors de compétitions."

Mais la pandémie a un peu compliqué les choses. "Notre équipe venait d'être créée lorsque nous avons eu le premier confinement en Allemagne. Nous n'avions pas eu beaucoup de temps sur la glace. Pendant les confinements, nous avons réussi à nous entraîner et à améliorer notre condition physique avec des séances en ligne. Nous aimons nous entraîner ensemble, peu importe si c'est hors ou sur glace."

"Il faut passer un test avant chaque séance d'entraînement"
Depuis la fin mai, l'équipe DIN est de retour sur la glace. "Nous devons porter des masques dans la patinoire, mais pouvons les enlever sur la glace. Il y a des indications dans notre patinoire qui font qu'aucune équipe ne peut se rencontrer et ainsi infecter les autres. Si vous n'êtes pas encore vaccinés, il faut passer un test avant chaque entraînement", explique l'équipe, qui est actuellement composée de douze patineuses.



"La pandémie nous a appris que rien ne pourrait jamais séparer notre équipe. Il y a un lien si fort entre nous. Nous ferions tout pour chaque membre de l'équipe et les entraîneurs. Chacun de nous est simplement reconnaissant d'être en bonne santé et pouvoir être à nouveau ensemble," poursuit l'équipe.

"Nous concourrons lorsque nos entraîneurs penseront que nous sommes prêts pour cela"
Pour le moment, l'équipe travaille sur les bases, les compétences de patinage et les portés. L'un de leurs objectifs pour la saison à venir serait de participer à leur première compétition, probablement dans la catégorie Mixed Age.

"Mais comme cela fait seulement un an que nous patinons ensemble et avec tous les confinements liés à la pandémie, nous concourrons lorsque nos entraîneurs penseront que nous sommes prêts pour cela. Nous avons également un accord avec notre équipe de hockey sur glace locale. Nous les soutiendrons pendant les matchs et ferons des galas pendant les pauses", continue l'équipe.



En attendant de voir l'équipe DIN concourir sur la glace lors d'une compétition, c'est sur les réseaux sociaux que ces patineuses pleine d'énergie se démarquent. "C'est juste pour le plaisir. Nous sommes toutes en amour pour cette équipe et voulons diffuser de l'amour et de la gentillesse en ces temps difficiles."

Sur Instagram, leurs vidéos donnent le sourire en cette période particulière que traverse le sport. D'ailleurs, certains de leurs postent recensent plus de 6'000 j'aimes. "Nous n'aurions jamais pensé que tant de gens nous reconnaîtraient en si peu de temps. Ce n'est peut-être pas un grand nombre de followers pour tout le monde, mais nous sommes très reconnaissantes de l'amour et du soutien que nous recevons sur les réseaux sociaux."