#Synchro

"La rivalité grandit, et c'est tant mieux"


Image

Daria patinant sur le lac Baïkal, un immense lac situé en Sibérie, en Russie.

Le patinage, ce fut sa vie durant plus de vingt ans. L'ancienne capitaine du Team Paradise, Daria Rastvortseva, revient sur ses années de synchro.

À quoi ressemble la vie d'une ancienne athlète synchro?

"Après la fin de ma carrière sportive, j'ai repris des projets créatifs. Je travaille désormais dans le domaine des médias sociaux et du marketing, et j'apparais parfois dans des émissions de télévision", explique Daria Rastvortseva, capitaine de l'équipe du Team Paradise (RUS) jusqu'en 2017.

Ayant patiné avec l'équipe championne de Russie pendant onze ans, Daria a été capitaine pendant deux ans avant de mettre un terme à sa carrière sportive.



Lorsqu'elle se souvient de ses années en tant qu'athlète, son meilleur souvenir synchronisé fut probablement les championnats du monde de 2015 au Canada.

"C'était la première fois que notre équipe remportait une médaille de niveau mondial. C'était inoubliable. Je me souviens que nous étions assises devant la télé en attendant que les autres équipes terminent leurs programmes libres. Nous n'avions pas de grands espoirs. Mais tout ne s'était pas très bien passé pour les autres équipes et nous avons alors réalisé que nous avions une chance de remporter une médaille.

Par conséquent, lorsque la dernière équipe a terminé son programme, il y avait tellement de tension. Nous avons vu les points et puis, il nous a fallu quelques secondes pour réaliser que nous avions remporté la médaille de bronze. C'était la première fois que la Russie se hissait à ce niveau. Nous avons pleuré, sauté partout, et nous avons ri... à ce moment-là, nous étions les personnes les plus heureuses du monde ! L'année d'après, nous avons remporté la médaille d'or."

"Le patinage synchronisé devient de plus en plus populaire en Russie"
Après sa carrière synchro, Daria s'est rapidement mariée et a commencé à travailler. "De plus, j'ai trouvé plusieurs entraîneurs de fitness sur YouTube, et maintenant je continue à m'entraîner à la maison pour rester en forme."

La pandémie et la fermeture des frontières en Russie l'année dernière ont également un peu changé ses plans. Mais ça lui a aussi permis de réaliser que c'était un excellent moment pour découvrir son propre pays. "J'en suis tombé amoureuse. Cet hiver, j'ai visité le lac Baïkal. Je n'ai jamais patiné sur une glace aussi lisse... même les patinoires professionnelles ne peuvent lui être comparées à cela. C'était juste incroyable. Pour cela, je dis merci à la pandémie!"


Image
Synchronized skating? "That was a good page of my life," says Daria.

"Le patinage synchronisé devient de plus en plus populaire en Russie. De nouvelles équipes apparaissent partout dans différentes villes. Je pense que c'est un bon signe. La rivalité grandit, et c'est bien. Cela oblige même les équipes de haut niveau à continuer à travailler et pas se reposer sur leurs lauriers. Et ça se remarque lors des grandes compétitions internationales", explique Daria.

Même après quelques années de retraite et la pandémie, la glace est restée une part importante de sa vie. "Parfois, je donne des master classes de patinage artistique et j'entraîne des enfants."