#Synchro

Covid & Synchro: Aperçu par pays (partie 2)


Image

Haydenettes - USA (Credits: Ice Galaxy - 2019)

Voici un aperçu de la situation actuelle des équipes synchro, pays par pays, en regard de la pandémie de Covid.

Canada
Au Canada, la situation diffère selon les provinces.

Ontario :

Les patinoires sont toujours fermées et ne pourraient rouvrir qu'à la fin juillet (avec distanciations). Les patineurs synchro pourraient même devoir rattendre septembre ou même plus tard encore pour pouvoir faire des formations de manière attachée, a expliqué une patineuse synchro.

L'Ontario a un plan de réouverture en trois étapes. "Nous sommes actuellement à l'étape 1. Il semble que l'étape 3 soit celle où le patinage pourra recommencer. Nous ne savons cependant pas quelles restrictions seront mises en place", a ajouté une autre athlète de l'Ontario. À l'heure actuelle, les équipes synchro de la province s'entraînent virtuellement avec des cours de conditionnement physique, de flexibilité et de hors glace via Zoom. Certaines d'entre elles, comme les équipes Gold Ice à Brampton, n'ont pas pu retourner sur la glace depuis la fin novembre.


Image
Gold Ice Junior - CAN (Credits: Sean McKinnon - 2019)

Québec:

Au Québec, la situation est un peu différente. Montréal est pour l'instant toujours placée en zone jaune, ce qui signifie que les équipes synchro ne peuvent rassembler que 12 patineurs maximum sur la glace en même temps, sans contact. Si la situation reste sous contrôle, la région de Montréal devrait passer en zone verte à la fin du mois. Pour le patinage synchro, cela signifie que les équipes pourront à nouveau être complètes et que les entraîneurs pourront également revenir sur la glace.

"En zone verte, nous devrons toujours porter des masques et ne pourrons avoir que de brefs contacts par session. Jusqu'à présent et durant toute cette saison, nous n'avons pas pu nous entraîner en équipe sur la glace, mais nous nous sommes retrouvés sur Zoom!" explique une patineuse des Suprêmes. Le patinage synchronisé n'est autorisé à Montréal que depuis le 14 juin, mais les athlètes étaient autorisés à prendre des cours privés avec un entraîneur ou à pratiquer le patinage libre.

Grande Bretagne
La plupart des équipes britanniques sont enfin de retour sur la glace après une longue pause forcée due au Covid. "Pour la première fois depuis plus d'un an, nous sommes autorisés à nous tenir 15 minutes par tranche d'une heure. Cela signifie que nous avons récemment pu pratiquer des éléments que nous n'étions plus autorisés à faire depuis plus d'un an!" a expliqué le Team Ice Diamonds de Nottingham. Le port du masque sur glace ne fait pas partie des directives gouvernementales en Angleterre. Les équipes doivent uniquement les avoir lorsqu'elles enfilent et retirent leurs patins à l'intérieur du bâtiment.

Les Pays-Bas
Aux Pays-Bas, les pratiques ont retrouvé leur normalité. "On peut patiner à l'intérieur sans masque et on peut se tenir les uns les autres ! Nous devons simplement porter des masques avant et après la glace dans les vestiaires. Les compétitions ne sont pas autorisées mais c'est la seule chose!" a souligné une patineuse synchro.

Nouvelle-Zélande
Comme en Australie, les équipes de synchro de Nouvelle-Zélande n'ont plus aucune restriction.


Image
Sunrise - RUS (Credits: Mihail Lefler - 2019)

Pologne
Les patineurs synchro en Pologne sont revenus à une situation tout à fait normale. Selon une patineuse de l'équipe Ice Fire, les équipes ne sont plus contraintes de porter de masques, peuvent s'attacher et sont autorisées à s'entraîner en équipes complètes.

Espagne
Après avoir été durement touchées par la pandémie, les équipes espagnoles de synchro peuvent patiner et se tenir mais doivent porter des masques sur la glace. Certaines équipes ont déjà commencé à travailler sur leurs nouveaux programmes.

Suède
"Nous nous entraînons ensemble mais nous ne sommes pas autorisés à nous accrocher les uns aux autres", a déclaré le Team Spirit (SWE) à Jura Synchro cette semaine.

Suisse
Le pays assouplit ses restrictions Covid-19 alors que le déploiement de la vaccination s'accélère dans tout le pays. Pour le patinage synchronisé, la situation s'améliore aussi. Les équipes Starlight à Zürich, par exemple, peuvent s'entraîner normalement. Elles portent des masques même si cela ne serait pas une obligation selon une manager de l'équipe. Pour garantir la sécurité, lorsque les équipes se rendent dans des camps d'entraînement, elles font des tests rapides Covid pour s'assurer que personne n'est infecté.

Russie
En Russie, les équipes synchro peuvent patiner normalement sans masques. Elles sont également autorisées à se tenir aux autres sur la glace. La seule restriction pour les équipes a été le verrouillage national l'année dernière qui a immobilisé les équipes pendant quelques semaines. Toutefois, depuis la fin de l'été 2020, les entraînements ont repris normalement.


Image
Cool Dreams Junior - SUI (Credits: Ville Varinen - 2019)

Etats-Unis
Les restrictions diffèrent d'une région à l'autre aux États-Unis.

Une patineuse de l'Illinois, par exemple, a expliqué que son équipe doit porter des masques en tout temps et utiliser fréquemment un désinfectant pour les mains. Ils sont néanmoins autorisés à se tenir sur la glace. "La majorité des membres de mon équipe ont reçu le vaccin, nous pratiquons donc sans restrictions, hormis le port du masque sur et hors glace!"

Les taux de vaccination au Massachusetts, au Connecticut et à New York sont assez élevés, donc l'état d'urgence n'est plus en place dans ces régions, a précisé une autre patineuse synchro. La plupart des équipes américaines sont donc maintenant de retour sur la glace, avec des masques mais avec l'autorisation de se tenir. Le traçage des contacts continue d'être effectué.

Pour en apprendre plus sur les restrictions dans d'autres pays
Consultez la première partie de cet article!
Cet article a été rendu possible grâce aux nombreux messages reçus sur Instagram. Merci à tous les patineurs et fans qui ont pris le temps de nous expliquer la situation dans leur région.