Santé

Prendre soin de vos pieds de patineurs (partie 1)


Image

Selon une étude, la déformation de Haglund, souvent appelée "pump bump" (petite boule à l'arrière des pieds), affecte près de la moitié (49%) des patineurs au cours de leur carrière.

Beaucoup de patineurs se plaignent de douleurs ou souffrent de leurs talons; parfois, un petit renflement, comme une petite boule dure, peut apparaître à l'arrière de nos pieds. Qu'est-ce que c'est et pourquoi est-ce si courant dans notre sport?

On peut distinguer 3 types de problèmes de cheville, explique Martina Ricci, médecin, patineuse synchro depuis 18 ans, et rédactrice pour Jura Synchro.

Dans cette première partie d'article, intéressons-nous d'abord à la plus courante:

Bursite du tendon d’Achille et tendinopathie
Qu'est-ce que c'est?

Il s'agit d'une bursite du calcanéum postérieur supérieur ou d'une tendinopathie du tendon d'Achille. Cela ressemble à une boule (bosse) qui peut être rouge et douloureuse après l'entraînement; au début, elle est généralement molle, et peut durcir après quelques mois.

Si vous avez ce genre de bosse derrière les pieds, ne vous inquiétez pas, aucun nouvel os n'est en train de pousser! Il s'agit d'une inflammation réactive de la membrane qui recouvre votre talon. Elle est généralement causée par une pression excessive de la bottine de votre patins, ou alors par de petits mouvements imperceptibles de notre pied à l'intérieur de cette bottine un peu trop grande.

Le mouvement répété de la cheville suite aux flexions du genou (comme dans les sauts ou les carres profondes), surtout si les bottines sont dures, peut entraîner un épaississement de cette membrane.


Lorsqu'un patineur développe une tendinopathie d'Achille, il est difficile de résoudre complètement le problème car cette zone reste sensible à la pression de la bottine à chaque fois qu'il patine. Par conséquent, il peut être traité dès le début des symptômes.

Que pouvez-vous faire?

- Mettez de la glace sur vos pieds (vous savez où en trouver !) et essayez de vous reposer en sortant vos pieds le plus possible des patins.

- Vérifiez si vous portez la bonne pointure de patins: sont-ils à votre taille (même si vous êtes un jeune athlète en pleine croissance)? La hauteur et l'épaisseur des chaussures sont-elles adaptées à votre poids, puissance et niveau? Vos patins sont-ils adaptés à votre discipline? Les danseurs sur glace et plus récemment les patineurs synchro ont besoin de pouvoir bien fléchir la cheville et le genou, donc la bottine doit être plus basse et moins rigide que les patins de patineurs qui font des quadruples sauts. Parfois, changer de fabricant/marque ou de caractéristique de bottines peut changer la vie d'un athlète!


Image
Les pieds des patineurs synchro sont très sollicités dans les bottines. (Credits: Ru-Pho - 2020)

- Modifiez vos bottes (en coupant ou en ajoutant un rembourrage sur ou autour de la zone douloureuse) peut être utile pour déplacer les zones de pression de vos pieds et vos chevilles. Un "heel hugger" (rembourrage de talon en mousse de chaque côté du tendon) peut également vous soulagez dans vos patins.

- Portez des coussinets en gel pour réduire les frottements et la pression, et ce dès le début des symptômes ! Lorsque l'inflammation commence, cela pourrait déjà être trop tard.

- Évitez de porter des chaussures à talons très rigides et évitez de courir sur des surfaces dures et en montée lors des entraînements hors glace.

- Demandez à un médecin d'évaluer la forme de vos pieds et la façon dont vous vous tenez dessus : un pied "plat" ou "cambré" peut nécessiter un peu d'aide avec une semelle intérieure.

- Si l'inflammation persiste, l'aide d'un physiothérapeute pourrait être efficace.

- Bien entendu, en cas de douleurs intenses et persistantes, consultez un médecin!

Intéressé par cet article ? Apprenez-en plus sur les problèmes de tendons d'Achille des patineurs dans quelques jours avec la seconde partie de cet article sur Jura Synchro !

Stretching, préparation mentale, confiance en soi...


Retrouvez ici tous les articles "Santé"!