#Synchro

L'expérience, le voyage et les projets de Madina


Image

Madina Asrorova a 24 ans et vit actuellement dans la ville russe de Kazan. (Credits: Markus Banholzer)

Après avoir passé plusieurs années au Canada, Madina Asrorova poursuit ses rêves chez elle en Russie. La patineuse synchro fait partie de l'une des meilleures équipes du pays, le Team Tatarstan qui compte bien détrôner le Team Paradise la saison prochaine aux Nationaux.


Madina Asrorova patine depuis 18 ans et pratique le patinage synchro depuis 11 ans. Elle a patiné dans six équipes à différents niveaux: Novice (Ariada, Kazanochka), Junior (Idel de Russie et Nexxice Jr du Canada) et Senior (Nexxice Sr du Canada et Tatarstan de Russie). Elle en est actuellement à sa 4ème saison avec le Team Tatarstan!

Madina fait partie de ces patineurs internationaux qui sont partis à l'étranger pour patiner dans l'équipe de leur coeur. Elle a choisi Nexxice au Canada.

Une patineuse russe au Canada
"C'était une super expérience. J'en ai vraiment apprécié chaque seconde! Bien sûr, au début, c'était un peu difficile parce que tout était complètement différent de chez moi: le décalage horaire, la nourriture, la structure des entraînements, le style de patinage, la langue, le style de vie et bien sûr les gens", sourit-elle.

Cette idée de partir à l'étranger a germé chez elle au niveau junior: "J'ai toujours été curieuse de savoir ce que les autres équipes faisaient, et j'adorais en regarder certaines… J'ai vu Nexxice sur la glace, et je suis tombée amoureuse de leur style de patinage. C'était tellement parfait, sans effort et très esthétique… On avait presque l'impression que l'équipe patinait au-dessus de la glace!"

De plus, alors que Madina et son équipe regardaient les championnats du monde seniors, son ancienne coach a déclaré: "Nexxice est la seule équipe qui n'a pas l'air fatiguée après son programme! Leurs pieds si précis! Les patineurs rendent leur performance si légère et sans effort!" Littéralement inspirée par leur style, Madina a décidé qu'elle voulait patiner de la même manière, "alors j'ai fait les essais pour l'équipe et j'ai été acceptée!"


Image
Madina wants to develop synchro skating on local, national or and international levels. 

Quand on lui demande quelles ont été les plus grandes différences entre une vie de patineuse synchro en Russie et au Canada, Madina répond: "presque tout!"

L'ensemble du processus était très différent selon elle. "Par exemple, en Russie, nous pratiquions 6 jours par semaine 2h sur glace et 1,5h hors glace et chaque jour était différent (ballet, danse, travail sur la chorégraphie du programme, fitness, souplesse, course et portés), et le week-end, nous doublions les pratiques. Au Canada, nous avions eu 4 jours de pratique par semaine, environ 3h sur glace et peut-être un peu de hors glace (yoga, fitness, parfois de la danse). Nous ne faisions pas beaucoup de hors-glace ensemble avec l'équipe; tout le monde devait contrôler et préparer son propre corps pour pouvoir être bien à l'entraînement."

Le style de patinage était également radicalement différent. "En Russie, nous avons l'habitude de patiner de manière plus nette sur des carres longues avec moins d'actions du genou et avec beaucoup de chorégraphie et de mouvements corporels. Au Canada, c'est totalement le contraire: des carres courtes et rapides et beaucoup de travail dans les genoux ce qui rend le patinage si léger."

Une autre chose qui l'a surprise à son arrivée au Canada était l'emplacement des pratiques. "À la maison, nous nous entraînions sur la même patinoire tout le temps; nous pouvions laisser nos affaires dans le vestiaire de l’équipe, et le programme d’entraînement ne changeait pas. Au Canada, nous allions patiner partout où l’équipe pouvait obtenir de la glace… et l'heure était toujours différente. J'avoue que c'était parfois un peu gênant", se souvient-elle.


Image
Madina Asrorova skating with Nexxice Senior. 

Parallèlement à sa vie d'athlète, Madina a étudié au Sheridan College et a eu l'opportunité de travailler dans une entreprise de joaillerie. "J'ai suivi le programme de marketing en administration des affaires durant deux ans. C'était tellement amusant! Nous avons réalisé de superbes projets qui nous ont aidés à sortir des sentiers battus, à réfléchir et à comprendre l'ensemble des concepts de l'entreprise", elle explique.

Le Canada lui a offert des expériences incroyables, de nouveaux amis et des opportunités. "J'ai rencontré des gens formidables sur mon chemin, qui étaient toujours prêts à m'aider! Je n'ai que des beaux souvenirs de cette période de ma vie; c'était cool."

De nouveaux buts avec le Team Tatarstan
La Russie a été l'un des rares pays à permettre aux équipes de synchro de s'entraîner et de concourir pendant la saison. Madina et son équipe ont eu d'ailleurs l'opportunité de participer à de nombreuses compétitions nationales.

Néanmoins, même si elle était en mesure de patiner, la saison passée a été difficile pour elle et le Team Tatarstan. "Nous ne savions pas à quoi nous attendre. La situation a beaucoup affecté la saison et certains patineurs ont abandonné à cause du volet financier, certains d'entre eux n'avaient pas la motivation ou ont trouvé autre chose à faire, nous avons donc dû recruter plus d'athlètes d'autres équipes."

"Mentalement, c'était super dur aussi car nous avons préparé deux programmes totalement nouveaux et nous voulions vraiment les montrer aux compétitions nationales et internationales, mais nous ne savions jamais avec certitude si nous pourrions concourir car avant chaque compétition, toute l'équipe devait passer le test Covid-19."

La Russie compte désormais plusieurs équipes de synchro de haut niveau. Selon Madina, ce qui distingue le Team Tatarstan des autres équipes, c'est le choix de la musique. "Chaque saison, nous essayons de prendre quelque chose d'intéressant qui n'était pas utilisé auparavant et de montrer des styles différents. De plus, nous utilisons beaucoup de mouvements créatifs et comme des portés qui sont exécutés avec beaucoup de vitesse."

Madina pense également qu'avoir de nombreuses équipes de haut niveau dans un pays est une excellente opportunité pour la synchro de se développer et, espérons-le, se rendre aux Jeux olympiques. "Nous nous poussons tous pour être meilleurs car chaque équipe veut être sur le podium. Pour la saison à venir, notre objectif est de décrocher la médaille d'or aux Nationaux. Cet hiver, nous étions extrêmement proches! Et bien sûr, de pouvoir monter sur le podium des Mondiaux!" elle s'enthousiasme.


Image
Team Tatarstan is creating two new programs for the upcoming season.

Le Team Tatarstan créera deux tout nouveaux programmes pour la saison à venir, et leur chorégraphie a déjà commencé.

Pour la saison à venir, Madina n'a aucune idée si elle et son équipe pourront concourir au niveau international. "Je l'espère vraiment vraiment! Les compétitions internationales manquent! C'est toujours excitant!"

Bien sûr, cette athlète de haut niveau en synchro reste positive pour l'avenir. "Tout se passe pour une raison… Je souhaite donc que tout le monde reste en bonne santé et uni. Pour le reste, ça viendra. J'espère vous voir tous aux compétitions internationales! Bonne chance pour la saison prochaine!"

Le Team Tatarstan (RUS)
dans le "Jura Synchro Express"!