Magazine

"Au cours de mes saisons seniors, j'ai expérimenté tout ce que je voulais"


Image

Teemu Hintikka a passé les quatre dernières saisons à patiner avec l'équipe senior Lumineers à Espoo, en Finlande. (Crédits: Matti Sten)

Voici plusieurs années que Teemu Hintikka réfléchissait à sa fin de carrière. Après une année de pandémie, ce patineur de l'équipe senior ISU Lumineers range les patins mais développe déjà de nouveaux projets dans le monde du patinage synchronisé. Entrevue

Qui est Teemu?
Teemu Hintikka est un patineur de 23 ans d'Helsinki, en Finlande. "Je vis ici depuis cinq ans maintenant, mais je suis en fait originaire de Jyväskylä au centre du pays", précise le jeune athlète qui étudie actuellement à l'Université d'Helsinki pour devenir enseignant (MA en éducation).

Il patine depuis 19 ans et a passé les quatre dernières années avec l'équipe senior ISU Lumineers à Espoo. "Le patinage synchronisé n'est pas très populaire chez les hommes en Finlande, et au cours de la dernière saison, j'étais le seul patineur dans les équipes ISU en Finlande", poursuit-il.


Qu'a-t-il fait avant de patiner avec Lumineers?
Teemu a commencé à patiner vers l'âge de six ans à l'école de patinage de Jyväskylä. "J'avais aussi plusieurs autres passe-temps comme la natation et le baseball finlandais. Comme peut-être pour beaucoup d'autres, l'étincelle pour le patinage est venue de mes parents, en particulier de ma mère. La vitesse, la glisse et la joie de performer m'ont littéralement emporté, même si je n'étais pas très doué au début."

Le jeune homme a patiné à Jyväskylä pendant plus de dix ans, et le patinage synchro est rapidement devenu la passion de toute la famille. Sa sœur cadette a également commencé le patinage synchronisé, sa mère était team manager, et son père, membre du conseil d'administration du club. "Au cours des années passées à Jyväskylä, les patineurs sont restés les mêmes, et nous avons progressé ensemble dans des Juvéniles et aux Novices Advanced, jusqu'aux Juniors ISU et Mixed Age."


Image
Lumineers Senior ISU team. (Credits: Matti Sten)

Lorsqu'il a atteint la limite d'âge junior fixée par l'ISU, l'idée de postuler pour une équipe senior est partie d'une blague. "Il n'y avait pas eu d'hommes dans les équipes seniors finlandaises depuis de nombreuses années, et il me semblait impossible pour moi de continuer ma carrière. Il était clair depuis le début que je ne cherchais pas la gloire des seniors. Au contraire, ce qui m'intéressait dans une carrière senior c'était le voyage et les objectifs et défis qui apparaîtraient sur le chemin. C'est pourquoi la nouvelle équipe senior ISU d'Espoo, Lumineers, a été une évidence pour moi", explique Teemu.

Chez les Lumineers, Teemu a appris de nombreuses compétences physiques et techniques synchro, et a amélioré son patinage. "J'ai aussi beaucoup appris sur ce que signifie l'esprit d'équipe et nous avons travaillé dur tous ensemble pour atteindre nos objectifs. Dans la catégorie senior ISU en Finlande, il y a trois équipes championnes du monde, et malgré cela, chez Lumineers, nous sommes toujours déterminés et convaincus que notre le travail acharné portera un jour ses fruits!"

Pourquoi a-t-il décidé de mettre fin à sa carrière?
"Mettre fin à ma carrière de patineur synchro est une décision longuement réfléchie, mais je voulais attendre le bon moment. Je pense d'ailleurs que si vous n'êtes pas sûr de vouloir stopper votre carrière, vous ne devriez pas le faire car vous pourriez le regretter. Au cours de mes 19 ans de patinage, et surtout pendant mes dernières saisons en senior, j'ai expérimenté tout ce que je voulais. Bien sûr, je n'ai pas pu patiner aux championnats du monde, mais j'ai eu la chance de vivre toutes les autres expériences et j'ai collecté des souvenirs incroyables pour toute une vie."

Sa décision a également été affectée par les nouvelles règles synchro qui mettent davantage l'accent sur la souplesse. "Par exemple, la position de spirale dans le programme court senior a été assez difficile pour moi car vous devez être suffisamment flexible si vous voulez concourir à la fois dans les programmes courts et libres. J'ai également eu le sentiment que j'arrivais à un stage où je pourrais développer le sport en ayant un autre rôle que celui de patineur."


Image
Teemu on the ice with Lumineers. (Credits: Teijo Kurkinen)

"Avec la saison que nous venons de passer, ça a été à la fois un moyen difficile et facile de terminer ma carrière", relève Teemu. En effet, son équipe était en quarantaine lors des premières qualifications nationales fin 2020. La seule compétition auquel son équipe a pu prendre part fut l'épreuve spéciale pour les seniors organisée par l'Association finlandaise de patinage fin février.

"Les compétitions internationales m'ont beaucoup manqué! C'est agréable de voyager avec des amis et de montrer vos compétences devant un jury et un public international, et ainsi se confronter à d'autres équipes internationales." Durant sa carrière, Teemu a particulièrement apprécié la compétition Finlandia Trophy qui se tient chaque année à Espoo. "J'attends déjà avec impatience les compétitions dans mon nouveau rôle d'entraîneur!"

Quelle(s) équipe(s) synchro va-t-il entraîner?
Teemu a commencé à coacher durant sa carrière de patineur. Il a été d'abord entraîneur pendant quelques années à Jyväskylä, et quand il a déménagé à Espoo, il a entraîné dans des écoles de patinage et pour des adultes, en plus de son implication dans Lumineers. "Maintenant, mon rôle d'entraîneur sera plus présent, et je vais travailler pour l'un des clubs propriétaires de Lumineers, l'Espoon Jäätaiturit. Cette saison, j'entraîne de nombreux patineurs différents, en particulier les débutants, des Novices B, des Juniors B, des Adultes et d'autres équipes en cas de besoin."

"Le patinage synchronisé m'a permis d'acquérir des connaissances sur l'apprentissage des habiletés physiques, mais aussi sur comment devenir un athlète physiquement et psychologiquement fort. Cela m'a aussi appris à fixer des objectifs, à persévérer, à développer des habiletés collaboratives et des milliers d'autres aspects qui, selon moi, sont essentiels pour réussir dans le sport. Je voudrais partager mon expertise avec les futures générations de patineurs et leur offrir des expériences aussi uniques que celles que j'ai pu avoir."


Image
Teemu Hintikka (Credits: Janne Koistinen)

Pour lui, le patinage représente à la fois la vitesse et la fluidité, la performance et l'apprentissage de nouvelles choses à chaque entraînement. Les meilleurs moments en tant que patineur ont bien sûr été toutes les compétitions et événements auxquels il a participé. Par exemple, la première compétition de la série Challenger, la California Cup à Irvine (USA), a été pour Teemu une expérience inoubliable. "Sans oublier, tous les petits moments du quotidien avec mon équipe et toutes les souvenirs amusants et les bons moments avec mes coéquipiers resteront quelque chose dont je me souviendrai pour le reste de ma vie."

De son point de vue, c'est en instaurant une atmosphère d'apprentissage sécuritaire, en ayant une bonne collaboration entre des entraîneurs qualifiés et en ayant des athlètes indépendants et enthousiastes qu'on progresse le plus.

A-t-il d'autres projets? Sûr!
Alumni

Tout d'abord, Teemu et certains anciens coéquipiers sont en train de développer un groupe d'Alumni composé de patineurs des Lumineers ayant terminé leur carrière. "Notre objectif est de soutenir l'équipe autant que possible de différentes manières. De plus, j'encourage autant que possible ma petite amie, qui patine toujours chez les Lumineers", souffle-t-il.

Grandir en tant qu'entraîneur et devenir directeur de compétition

"En plus de cela, je voudrais devenir le meilleur entraîneur possible et partager mon expertise avec la nouvelle génération de patineurs. Je veux aussi en apprendre le plus possible sur le sport sous un autre angle. Outre le coaching, je m'intéresse aussi à devenir directeur de compétition pour les événements de notre club. Je vais aussi acquérir de l'expérience en rejoignant le comité d'organisation des compétitions internationales mises en place par l'Association finlandaise de patinage."


Image
(Credits: Teemu Hintikka)

Le projet "Kindergarten"

"Au cours de mes années chez Lumineers, nous avons fondé un projet sur les médias sociaux appelé Kindergarten qui comprenait quatre patineurs de Lumineers: moi, Noora Solaranta, Isa Saarniala et Fanny Mansikka. L'idée a commencé pendant la première saison senior. Nous avons créé un compte Instagram où nous partagions des moments amusants de l'équipe. Mais le compte a suscité un intérêt inattendu en dehors de l'équipe, et nous avons gagné beaucoup d'abonnés. Les médias sociaux donnent souvent une image très soignée et irréaliste de la vie des équipes seniors, et nous voulions rapprocher les fans de tout ce que fait la vie du patinage senior ISU."

La tournée "Kindergarten"

Il y a un an, avant que la situation de Covid ne s'aggrave en Finlande, Teemu a fait une tournée à travers le pays avec Fanny, Isa et Noora. "Notre objectif était de rendre le patinage senior ISU plus familier aux patineurs d'autres villes en dehors de la région métropolitaine." Ils ont visité quatre villes et organisé des séances d'entraînement et des conversations au cours desquelles les plus jeunes patineurs ont pu leur poser des questions sur le patinage et la vie de patineurs synchro en général.


"Nous avons rencontré près de 300 jeunes patineurs enthousiastes. Les jeunes patineurs voient souvent des athlètes seniors à des compétitions seulement pendant quelques minutes sur la glace. Avec ce projet, ils ont pu patiner avec nous, et peut-être que ça leur donnera le courage de postuler un jour dans une équipe senior. Dans un petit pays comme la Finlande, il est important d'utiliser tout le potentiel disponible, y compris dans les petites villes, pour être sûr de rester au top mondial du patinage synchronisé. Je pense qu'il serait bon d'organiser des tournées similaires à l'avenir pour développer la coopération entre les clubs de patinage et le sport en Finlande."

Plans futurs

Plus tard, Teemu aimerait aussi devenir juge ou spécialiste technique. Dans l'ensemble, il aimerait développer le patinage synchronisé en prenant différents rôles, à la fois en Finlande et à l'international.