#Synchro

Covid-19: la France lance ses défis chorégraphiques


Image

Zazous (FRA) - Programme court. (Credits: Ru-Pho - 2020)

Créer du fun et au sein de la famille synchro française et garder le lien avec les équipes durant la pandémie. Tels sont les buts de ce nouveau projet appelé "Challenge Chorégraphique Synchro 2021".

La commission nationale de patinage artistique synchronisé au sein de la fédération Française des sports de glace (CSNPAS) met sur pied un nouveau projet pour ses équipes synchro, à l'arrêt depuis plusieurs mois en raison de la pandémie. 

Le principe est simple: chaque mois, un nouveau challenge chorégraphique est à relever par les patineurs synchro. Par groupes "de 6 à 10 max, de façon à bien respecter les mesures barrières anti-covid", les athlètes doivent envoyer une vidéo d'une durée déterminée et en respectant un thème précis.

Danser et se filmer
Les challenges sont gratuits et aucun prix n'est à remporter. "De l'amitié, du plaisir, de l'entraide et de l'espoir, voici les quatre cadeaux dont nous avons réellement besoin en ce moment," indique Anne Sophie Druet-Avisse. Élue depuis mars 2020 en tant que présidente de la CSNPAS, elle a été d'ailleurs l'entraîneure de la team Jeanne d'Arc jusqu'en décembre dernier.

Les vidéos sont à envoyer à chaque fin de mois en fonction d'un calendrier thématique. Elles seront ensuite départagées par un "panel constitué d’officiels d’arbitrage". Les résultats seront affichés sur le site, ainsi que sur la page Facebook et Instagram de la CSNPAS.

En cette période de pandémie, il était important pour la CSNPAS de garder un lien avec les équipes. "Cela fait exactement un an que le mouvement sportif français est quasiment à l'arrêt. Enfin plus précisément les athlètes qui ne sont pas sur les listes ministérielles, donc le patinage artistique synchronisé dans sa totalité", regrette Anne Sophie Druet-Avisse.

"Nos quatres équipes juniors et séniors ne s'entraînent plus depuis octobre 2020. Seule la compétition des Masters en septembre 2020 a pu avoir lieu. Depuis plus rien! Malgré l'aide de la fédération et les demandes auprès du ministère des sports, rien n'y fait, nous ne rentrons pas sur les listes du sport de haut niveau."


Anne Sophie Druet-Avisse avoue son inquiétude quant au maintien dans le futur de toutes les équipes françaises: "La gestion des clubs français est malmenée, malgré les aides de l'État. Les adhèrents sont à l'arrêt sur les sports en intérieur, les sports en extérieur fonctionnent beaucoup mieux."

Hormis les athlètes, les entraîneurs se sentent seuls et accompagnés de leurs présidents de clubs, ils font de leur mieux pour garder une dynamique sportive, ajoute la présidente de la CSNPAS.

"Heureusement les entraînements en visio marchent à fond en France et les sportifs essaient de maintenir une forme physique pour être prêts pour la reprise. Quand? Nul ne le sait, car la pandémie est très active dans plusieurs régions et la vaccination est présente sur le territoire mais n'est pas très dynamique", précise-t-elle.


Image
Team Jeanne d'Arc Junior - FRA (Credits: Ville Vairinen - 2019)

La CSNPAS travaille en ce moment sur plusieurs formats de règlement pour appréhender au mieux la reprise. "Donner envie aux anciens de rester et aux nouveaux de nous rejoindre", tel sera le défi pour Anne Sophie Druet-Avisse et son équipe.

"C'est un gros travail qui j'espère portera ses fruits. Il y a une bonne équipe au sein de la commission nationale, nous croisons les doigts pour que nos sportifs retrouvent vite le plaisir d'être sur la glace."

Des "Parapluies" pour avril
Le premier "Challenge Chorégraphique Synchro 2021" débutera en avril et aura pour thème "Parapluies!".

Bonne nouvelle! Les équipes de pays étrangers peuvent également y participer, lance Anne Sophie Druet-Avisse de la CSNPAS.

En savoir plus sur ce projet


Image