Interview

Team Unique (FIN): "Les espoirs sont maintenant pour la saison à venir"


Image

Eve et Tuuli, patinant côte à côte au premier rang. (Crédits: Kirsi Laine Photography - 2020) 

À quelques jours de présenter leurs programmes lors d'un événement en direct, les capitaines du Team Unique, l'une des plus importantes équipes finlandaises, s'expriment sur cette saison particulière, leurs craintes et leurs espoirs pour la suite.

Avez-vous évité les infections à la Covid-19 et/ou les quarantaines dans votre équipe cette saison?

Eve: En tant qu'équipe, je dirais que nous avons été en meilleure santé que d'habitude, mais nous avons suivi très attentivement les instructions qui nous ont été données: désinfection des mains, distance de sécurité, masques… sauf lors des performances sur glace, nous ne portons pas de masques.

Tuuli: Nous avons accepté de nous faire tester et de rester en dehors de la patinoire dès l'apparition du moindre symptôme. Pendant la saison; personne n'est tombé malade ou n'a même été mis en quarantaine.

Comment avez-vous maintenu la motivation au sein de l'équipe?

Tuuli: Les pratiques elles-mêmes ont permis de maintenir la motivation, et nous avons parfois fait de grands progrès dans les programmes, ce qui, je pense, est un signe que la motivation est vraiment élevée. Peut-être même l'espoir que nous avons eu durant longtemps que les Mondiaux pourraient avoir lieu a maintenu la motivation pendant la majeure partie de la saison.

Eve: Nous avons également parlé de ce problème au sein de l'équipe et nous nous sommes fixé de petits objectifs ensemble. Nous avons aussi essayé de nous amuser le plus possible à l'entraînement et de maintenir une bonne ambiance afin qu'il soit toujours agréable de venir à la patinoire, et c'est le genre d'endroit où on trouve du réconfort au milieu de cette misère.


Image
Team Unique - Free Program "Garden of Eden". (Credits: Kirsi Laine Photography - 2020)

Comment cette période exceptionnelle se reflète-t-elle dans vos fonctions du capitaines?

Tuuli: Cela s'est manifesté par un manque exceptionnel d'obligations! Comme il n'y a pas eu de concours, toutes les diverses tâches pratiques qui leur sont associées ont été ainsi abandonnées. Bien sûr, comme d'habitude, nous faisons le lien entre l'équipe d'entraîneurs et les patineurs.

Eve: Notre équipe est aussi tellement autonome et l'esprit d'équipe est si bon que ça a été un plaisir d'être capitaines.


Qu'attendez-vous dans un futur proche?

Tuuli: Dans un avenir très proche, nous ne pouvons vraiment espérer rien de plus que la pandémie se dissipe et qu'on retrouve une situation normale. Il n'y a probablement plus d'espoir pour avoir des compétitions cette saison. Maintenant, nous souhaitons simplement que, par exemple, l'arrivée de la vaccination améliore la situation, que la maladie s'atténue dans le monde et que des compétitions puissent être organisées la saison prochaine.

Eve: Je pense la même chose; les espoirs sont maintenant pour la saison à venir. D'un autre côté, ce serait formidable si, par exemple, ISU développait la possibilité d'événements virtuels en direct si la situation devait rester mauvaise.


Image
Team Unique's captains: Eveline (Eve) Tainio and Tuuli Mäkinen. (Credits: Sari Niskanen)

Vous parlez des compétitions, jetons un œil à vos programmes que le public n'a pas pu vraiment apprécier cette saison...

Eve: Beaucoup de gens disent que notre programme court "Maintenant" est typiquement "Team Unique": précise, forte, habile, confiante, précise et le rythme du programme est très rapide.

Tuuli: L'idée du thème est venue en voyant les manifestations et les protestations dans le monde. Cela ne parle pas d'un événement en particulier, mais du phénomène lui-même, nous ne prenons position pour aucune idéologie.

Eve: Le sens est vraiment de décrire le fait que vous pouvez changer le monde en agissant maintenant! Chacun peut imaginer dans son esprit quelle idée il soutient et l'intégrer dans notre programme.



Tuuli: Le programme libre "Jardin d'Eden" est assez différent. Il est basé sur l'histoire de la création en incluant des éléments familiers: Eve, Adam, le serpent, la pomme, le paradis, le jardin, les oiseaux... l'intrigue est que tout va bien d'abord, puis il y a la tentation et l'incertitude et un acte erroné, qui est ensuite repenti et finalement pardonné. La musique est instrumentale et très belle et suit bien la chorégraphie.

Eve: Le programme libre est plus une œuvre d'art qu'une simple performance de programme. Quoi qu'il en soit, j'aime la façon dont nos programmes libres, en particulier, naissent. Ce sont des histoires à part entière. Ce programme libre est l'un des programmes préférés de nombreux membres de notre équipe. Nous avons également des robes à thème et le programme est merveilleux à patiner en tant qu'expérience esthétique, même si c'est aussi techniquement très difficile.

Tuuli: Le programme a été un défi pour toute l'équipe depuis le début car le programme court est ce que nous savons vraiment faire, et le programme libre est comme arrivé d'un monde différent et cela a été agréable de pratiquer quelque chose qui ne vient pas naturellement. Notre coach Miru (Mirjami Penttinen) a construit le programme avec un soin particulier.

Dans quelle mesure pouvez-vous, en tant que patineuses, influencer la construction des programmes?

Tuuli: Cela varie d'un programme à l'autre je dirais. Peut-être avons-nous eu plus d'influence cette saison, surtout dans les transitions: nous avons eu l'idée initiale et ensuite développé des parties avec les patineurs. Notre entraîneur en chef, bien sûr, prend la décision finale.

Eve: Nous pouvons également proposer des idées de positions des mains, d'expressions et d'autres nuances de présentation.



Vous avez sûrement tous les deux un programme préféré en tête patiné lors vos nombreuses saisons dans le Team Unique?

Eve: Les deux programmes de la saison dernière étaient vraiment supers et importants. J'aime aussi beaucoup les programmes de cette saison, mais il est difficile de les comparer avec les précédentes années quand il n'y a pas eu de compétitions (sauf les premières qualifications) et qu'aucune expérience similaire n'a été acquise en les présentant.

Tuuli: Je suis d'accord! Le même genre de lien émotionnel avec les programmes de cette saison n'a pas pu naître en raison de l'absence de compétitions, même si les deux programmes sont vraiment bons et fantastiques. Par exemple, le programme libre 2015-2016, "Empty Promises", contient tellement de bons moments et de souvenirs associés à sa présentation qui en font l'un de mes favoris, comme les deux programmes de la saison dernière.

En général, que pensez-vous des compétitions virtuelles?

Tuuli: Les compétitions basées sur des vidéos auto-enregistrées ne sont pas une très bonne idée à notre avis. La qualité des enregistrements peut être médiocre, par exemple, une partie de l'équipe peut être complètement hors de vue et les performances sont généralement filmées à distance, ce qui rend difficile pour les juges de voir tous les détails.

Eve: Nous souhaitons donc que les compétitions virtuelles puissent être de vrais événements parce que dans une situation réelle, il y a toujours plus d'émotion, d'excitation et tout peut arriver sur la glace. Dans une situation en direct, l'habileté et la compétence réelles de l'équipe sont mesurées.

Tuuli: Cependant, il y a probablement des défis techniques à gérer une telle compétition avec des équipes entières. Les juges devraient voir les performances presque de la même manière qu'ils le feraient normalement depuis le jury.

Toutes les compétitions étant désormais annulées, comment le reste de la saison se poursuivra-t-il?

Eve: En gros, nous espérons que tout le monde restera en bonne santé et que l'événement de fin février sera bel et bien organisé.

Tuuli: Nous avançons, comme au tournant normal de la saison, sans les championnats du monde. D'abord, il y a une semaine de repos et ensuite nous commençons avec une nouvelle équipe.


Comment pensez-vous que cette période exceptionnelle affectera le sport?

Tuuli: Il se peut que de nombreux patineurs abandonnent à mesure que la saison change. D'un autre côté, au mieux, il peut arriver que personne ne veuille arrêter, car l'entraînement est une très belle chose, cependant, et il peut aussi être difficile d'arrêter après une telle saison sans avoir pu concourir du tout. Cela restera à voir pour toutes les équipes lorsque la prochaine saison débutera.

Que voulez-vous dire à la communauté synchro?

Eve et Tuuli: Nous espérons que toutes les équipes à travers le monde garde un bon état d'esprit et que les patineurs sont motivés à continuer ce merveilleux sport. Nous espérons que des compétitions internationales pourront avoir lieu la saison prochaine, car il est également regrettable que nous n'ayons pas eu l'occasion de voir les programmes de nos concurrents internationaux; nous avons vraiment raté ça aussi! Essayons tous de rester positifs et espérons que l'avenir apportera des temps meilleurs pour notre sport!

Revoyez la première partie de l'interview avec Tuuli et Eve, capitaines du Team Unique (FIN)!