Interview

Team Unique (FIN): "L'incertitude constante a été fatigante"


Image

Les capitaines du Team Unique Eveline (Eve) Tainio et Tuuli Mäkinen. (Crédits: Sari Niskanen) 

L'équipe finlandaise senior Team Unique est l'une des meilleures équipes de patinage synchronisé au monde. L'année écoulée a été très difficile pour les patineurs du monde entier. Découvrez comment l'équipe a géré cette situation inhabituelle.

Qui sont-elles?
Tuuli (26 ans) effectue en ce moment sa septième saison avec le Team Unique. Parallèlement, elle étudie l'ingénierie mécanique et de la construction à l'Université Aalto et travaille à temps partiel dans une entreprise de construction.

Eve (23 ans) en est, pour sa part, à sa 5ème saison dans l'équipe. Elle a un baccalauréat en arts de la scène qu'elle effectue aux États-Unis, à New York, et qu'elle reprendra dès que la pandémie disparaîtra. Elle travaille et fait actuellement de la musique parallèlement au patinage.

Toutes deux ont commencé à patiner lorsqu'elles étaient enfants: Eve, à 3 ans, et Tuuli à 4 ans. Elles ont donc passé une grande partie de leur vie sur des patins et dans les patinoires.

Entretien
À quoi ressemble le Team Unique cette saison?

Tuuli: Nous sommes 20 patineurs dans l'équipe, âgés de 18 à 26 ans.

Eve: Heureusement, cinq nouvelles patineuses techniquement très qualifiés de notre équipe junior, Team Mystique, ont rejoint Team Unique cette saison, donc dès que l'entraînement sur glace a commencé, nous avons pu nous les inclure, par exemple dans les éléments les plus difficiles.

Tuuli: Le début de la saison a été assez excitant lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois après nos réunions Zoom. Au début du mois de juin, lorsque nous avons pu retourner sur la glace, nous avons fait connaissance en vrai avec les nouveaux patineurs.


Image
La saison dernière, le Team Unique a remporté une victoire historique en remportant la toute première Challenger Series de patinage synchronisé. (Crédits: Kirsi Laine Photography - 2020)

Tuuli et Eve: Malgré cela, en tant qu'équipe, nous sommes très soudée, et heuresuement ça c'est vraiment important. Chacun peut être lui-même et faire ressortir ses sentiments en équipe; la confiance entre les membres est vraiment forte.

Tuuli: Un tel engagement n'apparaît généralement qu'à travers des événements, en particulier lors des compétitions internationales.

Eve: Le début de la saison était également anormal en ce sens qu'habituellement, le programme court est prêt au début du mois de juin.

Cette année, les championnats du monde et les championnats de Finlande sont annulés. Quelle a été votre première réaction lorsque vous l'avez appris?

Eve: C'était décevant car même si nous avions conscience de la situation dans le monde, nous avons toujours espéré que les championnats du monde auraient pu être organisés d'une manière ou d'une autre, surtout quand nous en Finlande avons eu l'occasion de patiner presque normalement depuis l'été.

Tuuli: Bien sûr, nous avions deviné cette décision puisque la plupart des équipes dans le monde n'ont pas pu s'entraîner ensemble, mais il y avait encore peu d'espoir que tant que le mot «non» n'était pas officiellement dit. On se disait qu'il y avait aussi une possibilité que cet événement soit organisé virtuellement.


Eve et Tuuli: Avant que la décision ne soit prise, nous n'avions tout simplement pas pensé aux championnats de Finlande parce que nous pensions que cette décision dépendait à peu près du sort des Mondiaux. Cependant, dans l'ensemble, cette décision était également prévisible, car la plupart des équipes finlandaises n'ont pas été en mesure de s'entraîner correctement au cours de la saison.

Eve: Pour moi, l'annulation des championnats de Finlande a été une petite surprise car puisque les équipes seniors ont été autorisées à s'entraîner, je ne pensais quand même pas que l'événement pouvait être annulé. Cela aussi était décevant, car les compétitions sont le meilleur moment de ce sport.

"Ensemble, nous avons pleuré la décision"
Comment les autres patineurs de l'équipe ont-ils réagi à l'annulation?

Tuuli: Comme nous! Beaucoup avaient vécu avec cet espoir, certains avaient deviné que les championnats du monde n'auraient pas lieu et lorsque l'information est arrivée, nous avons pleuré ensemble la décision.

Comment gérez-vous cela maintenant?

Eve: Nous avons eu un rendez-vous commun avec le coach de mental dès que l'information est arrivée. Avec elle, nous avons traversé la situation en équipe. Les Mondiaux de la saison dernière ayant également été annulés, cette décision a été un coup particulièrement dur, car beaucoup pensaient qu'une situation similaire ne pouvait pas se reproduire. Plusieurs membres de l'équipe ont dû revivre les sentiments et les déceptions de la saison dernière.


Image
Avec l'annulation de la grande majorité des compétitions, la saison a été difficile pour l'équipe qui a maintenu sa motivation. (Credits: S. J. Photos - 2020)

À la fin de ce mois, cependant, il y aura un événement compétitif pour les équipes seniors finlandaises. Que pensez-vous de cela?

Tuuli et Eve: Nous avons pratiqué et amélioré les programmes toute la saison et ce serait très frustrant si nous ne pouvions plus les présenter et obtenir des commentaires.

Tuuli: Cela aide également à ne pas commencer à remettre en question la pratique actuelle et à se demander, est-ce que tout cela est utile? Pour l'instant, nous ne savons rien d'autre que la date de cet événement à venir; nous ne savons pas si nous présenterons les deux programmes et s'il y aura des juges, etc. mais cela nous motive à nous entraîner.

La Covid-19 impacte nos vies depuis près d'un an. Quelles sont vos principales pensées en ce moment?

Eve: Parfois, je me sens un peu vide, mais une chose est sûre. Je suis très reconnaissante du fait que, par rapport à de nombreuses autres équipes, nous avons pu nous entraîner et voir notre équipe puisque la situation pandémique en Finlande dans son ensemble a été assez bien contrôlée. Parfois, nous oublions à quel point nous avons été chanceuses par rapport à de nombreux autres pays du monde, même si cela a quand même été une période difficile pour nous.

Tuuli: Comme l'a dit l'une de nos coéquipières, parfois on aimerait pouvoir s'échapper quelque part sur une île paradisiaque au soleil, même pendant juste une semaine et oublier un instant la Covid-19 et la réalité actuelle. D'une certaine manière, cette saison a été difficile car même si nous avons pu nous entraîner et que nous sommes restés optimistes pour l'avenir, en essayant toutefois plusieurs revers, nous avons également été déçues à maintes reprises et cela nous a donné de la force.

Eve: L'incertitude constante a été fatigante: vous savez toujours quand vous entrez sur la glace que cela peut être la dernière fois de la saison.


Image
Entrer sur la glace lors de compétitions procure toujours beaucoup d'émotions. (Crédits: Kirsi Laine Photography - 2020) 

Découvrez la suite de l'entretien avec Eve et Tuuli.