Magazine

«Nous avons décidé de nous entraîner comme des champions»


Image

Les Suprêmes Seniors sacrées championnes du Canada ! Après neuf ans d’absence, l’équipe signe son retour sur la plus haute marche du podium. Déjà en tête samedi après le programme court, Les Suprêmes de St-Léonard - Montréal - ont réalisé un total de 217,42 points après leur performance de dimanche à Waterloo.


Nous revenons sur cette performance avec Marilyn Langlois, l’une des entraîneurs des Suprêmes. Interview.

Jura Synchro : Les Suprêmes Seniors sont les nouvelles championnes du Canada, en tant qu'entraineure de l'équipe, quelle est votre réaction ?

Marilyn Langlois : Notre équipe de coachs et moi vivons présentement un profond sentiment d'accomplissement. Nous sommes extrêmement fiers d'avoir réussi à amener nos filles à performer au bon moment et ainsi remporter ce titre canadien.

JS : Comment avez-vous vécu ces dernières semaines de préparation ?

ML : À notre retour d’Europe (double compétition French Cup et Neuchâtel Trophy), nous avons élaboré notre stratégie avec les filles. L'intensité à l'entrainement et le dévouement de chacune, peu importe la fatigue, le retard dans les travaux scolaires, ou le retour du décalage horaire. Nous avons décidé de nous s'entrainer comme des championnes, nous avons amélioré nos éléments techniquement et on a aussi poussé la note artistique.


Image
Amélie Brochu, Pascal Denis et Marilyn Langlois, les entraîneurs des Suprêmes Juniors et Seniors. / Credits: Marilyn Langlois

JS : Dans quel état d’esprit étaient les filles ce week-end ?

ML : Elles étaient calmes, très en contrôle et confiantes. Elles savaient qu'elles s'étaient bien entrainé donc elles étaient prêtes!

JS : Suite à ce résultat, comment vous envisagez les Mondiaux 2016 à Budapest avec cette équipe ?

ML : Pour nous la tâche reste la même, c'est-à-dire que nos filles vont s'entraîner d’arrache-pied pour améliorer et perfectionner nos deux programmes. Notre objectif majeur étant d'offrir deux performances mémorables. Faire vivre une expérience spéciale aux spectateurs et autres patineurs, telle est notre mission.


Image
« Elles savaient qu'elles s'étaient bien entrainé donc elles étaient prêtes! » /Credits: Skate Canada, Danielle Earl Photography

JS : Les Suprêmes ont également signé de très beaux résultats dans les autres catégories ce week-end, comment vous expliquez ces succès à répétition ?

ML : Notre club a beaucoup d'historique en patinage synchronisé, nous avons la chance d'avoir une très bonne fondation. Nos équipes élémentaire et juvénile contribuent fortement au succès de nos équipes novice, junior et senior. Les Suprêmes, c'est une grande famille avec d'excellents entraineurs qui partagent la même vision chacun à sa façon. Notre passion pour la discipline, le respect et l'amour pour nos patineurs nous aident grandement à accomplir de très belles choses.

Avec ce titre, Les Suprêmes laissent ainsi la médaille d’argent aux NEXXICE (212,59 points), l’équipe de Burlington qui détient depuis un peu moins d’une année, le titre de champions du monde. L'équipe du centre de l'Ontario Meraki rempote le bronze (171,23 points).

De quoi se réjouir pour les prochains mondiaux seniors à Budapest pour lesquels Les Suprêmes et les NEXXICE se sont qualifiées ce week-end !

Tous les résultats des championnats nationaux au Canada ce week-end à Waterloo, Ontario